Lu - Ve : 8h30-12h30 / 13h30-17h00

Update / Fiscalité – Déductibilité, ce qui change en 2023

09/01/2023 - Publié par : FiduPress < Retour Update / Fiscalité – Déductibilité, ce qui change en 2023

En 2023, deux dates sont importantes pour les entreprises et les indépendants en matière de déductibilité fiscale des voitures : le 1er janvier pour les hybrides et les bornes, et le 1er juillet pour les thermiques.

Les hybrides à partir du 1er janvier

Dès le 1er janvier 2023, les voitures hybrides rechargeables seront soumises à une déduction maximale de 50 % pour les frais de carburant fossile. Par contre, leur déductibilité et celles des frais d’électricité restent à 100 %. Cette nouvelle disposition veut inciter les utilisateurs des voitures PHEV à les brancher le plus souvent possible pour rouler en mode électrique (et les entreprises à installer des bornes). C’est la date d’achat (de commande) qui compte, pas celle de livraison (immatriculation).

Les bornes à partir du 1er janvier

La déduction de 200 % sur les bornes installées en entreprise accessible au public s’arrête aussi le 1er janvier 2023. Elle passera à 150 % dès le changement d’année. La Flandre va également supprimer la prime pour les batteries domestiques le 31 mars 2023.

Voitures hybrides et à moteur thermique à partir du 1er juillet

Dès le 1er juillet 2023, la déductibilité fiscale des voitures avec un moteur essence ou un Diesel va évoluer à partir de 2025. En utilisant toujours la formule de déduction avec le CO2, le minimum de 40-50 % sera supprimé à partir de 2025. La déduction maximale passera à 75 % en 2025, 50 % en 2026, 25 % en 2027 et sera nulle dès 2028. Les voitures dont le CO2 est inconnu ne pourront plus bénéficier de déduction à partir de 2025. Encore une fois, c’est la date d’achat qui compte pour le régime fiscal, pas celle de l’immatriculation.

Pick-up à partir du 1er janvier en Flandre

Les véhicules utilitaires légers N1 de type pick-up achetés en Flandre par des particuliers seront taxés de la même manière qu'une voiture particulière à partir de 2023. Seuls les acheteurs professionnels pourront encore bénéficier de la taxe de circulation réduite et de l'exonération BIV.

Du côté des oldtimers

La plaque "O" ancêtre nécessite que la voiture ait au moins 30 ans, et plus 25 ans comme auparavant. C'est une décision liée à une directive européenne et à une harmonisation avec la fiscalité des régions. En Flandre, la taxe annuelle des ancêtres passe à 100 € et sera indexée à partir de 2024.

Source

Retour